Israël a un problème de porc

http://www.slate.fr

Ce que le changement d’une des lois les plus controversées de l’histoire d’Israël pourrait signifier pour les Arabes chrétiens du pays.

A Zellik, près de Bruxelles,en Belgique le 12 août 2011. REUTERS/Yves Herman- A Zellik, près de Bruxelles,en Belgique le 12 août 2011. REUTERS/Yves Herman –

Ala naissance d’Israël, en 1948, alors que cette nouvelle nation devait relever le défi de construire un pays au milieu d’une guerre, ses premiers dirigeants ont débattu de nombreuses questions délicates : que faire des réfugiés arabes, comment installer des centaines de milliers d’immigrants et, de manière plus surprenante, la question de savoir si l’élevage des porcs devait être autorisée.

Le porc était (et est resté) un sujet de controverse en raison de l’interdit de la consommation de sa viande selon la loi juive, mais aussi parce que le caractère juif d’Israël était considéré comme partie prenante de l’identité du nouvel Etat. Les politiciens et les écrivains ont tous donné leur avis sur le sujet. Si les politiciens orthodoxes avançaient des arguments religieux, même Natan Alterman, poète laïc, considérait l’importance symbolique de l’interdiction du porc sur le territoire israélien. Il écrivait ainsi dans un éditorial publié dans le journal du parti Mapai:

publicité

«Si une nation juive accepte la présence de porc sur son sol, son existence est menacée

Pourtant, de nombreux sionistes socialistes rejetèrent l’idée de fonder des lois séculières sur la tradition juive. Le journaliste laïc Mair Bareli, tout en prenant la mesure de l’importance du tabou du porc, considérait le faible coup de son élevage, à une époque où le manque de viande était criant, comme une excellente raison de l’autoriser.

Une industrie limitée

L’histoire contemporaine de l’industrie du porc en Israël est vieille de cinquante ans et date du moment où la Knesset a passé une loi interdisant l’élevage de porc sur le territoire de l’Etat hébreux. Cette loi –une des plus controversées de l’histoire d’Israël– a été conçue avec un vide juridique permettant l’élevage de porcs dans les régions majoritairement chrétiennes du nord, comme une forme de concession à l’égard des minorités religieuses du nouvel Etat d’Israël.

Voilà pourquoi les villes majoritairement peuplées d’Arabes chrétiens sont devenues des zones de production porcine. Si les politiciens ultra-orthodoxes ont, à plusieurs reprises, tenté de faire interdire l’élevage de porc en Israël, la loi limite l’expansion de cette industrie tout en protégeant les intérêts des producteurs chrétiens.

Le porc, indice de tension

Il y a un peu plus d’un mois, un panel de représentants du gouvernement israélien a soudainement recommandé un changement de la loi et demandé que la production porcine soit délocalisée dans le sud afin de «réduire la densité de production de porcs» et de réguler les fermes.

En Israël, lorsque les cochons sont au cœur de l’actualité, c’est que la situation politique est très tendue. Pour des observateurs occasionnels de la politique israélienne, il pourrait apparaître que le gouvernement se soucie du bien être de ses animaux domestiques. Mais le déplacement des porcs israéliens risque fort de priver les Chrétiens d’Israël de l’élevage des porcs et pourrait signifier le début de la fin tant pour le jambon made in Israël que pour les Arabes Chrétiens.

Le porc, outil d’humiliation

Le porc est généralement considéré comme davantage interdit que la crevette ou le crabe (qui ne sont pas non plus casher) car depuis des millénaires, de nombreuses populations ont persécuté les Juifs en utilisant ce tabou pour les humilier et les punir.

Les Grecs ont ainsi humilié les Juifs en les obligeant à manger du porc, contre leur volonté, lors de la prise de Jérusalem en 167 avant J.-C.;les Espagnols ont également obligé les Juifs à manger du porc afin qu’ils prouvent leur nouvelle allégeance à l’Eglise catholique durant la période de l’inquisition. Le porc est donc bien plus qu’un interdit alimentaire en Israël; il est symbolique d’un grand conflit qui agite la société israélienne, reflétant des questions d’habitudes alimentaire, mais surtout la question de l’équilibre entre les intérêts religieux et laïcs en Israël.

Voilà des années que les religieux et les laïcs israéliens se divisent et les tensions autour des restrictions religieuses imposées à la société sont des sources constantes de disputes politiques. Le porc est une question particulièrement épineuse à cet égard: de nombreux Israéliens laïcs en consomment ouvertement, tandis que de nombreux ultra-orthodoxes tentent de le faire purement et simplement interdire – et tentent de le faire depuis des décennies – tout comme ils ont tenté de faire interdire la circulation des bus le samedi ou de montrer du doigt les femmes qui s’habillent de manière inconvenante.

Un enjeu sanitaire et écologique

Jusqu’aux années 1990, l’industrie israélienne du porc était presque clandestine, mais avec un afflux d’émigrants venus de l’ex-union soviétique et avec une Cour suprême plus progressiste, le porc est devenu plus répandu en Israël. Le pays étant repassé à droite avec l’élection de Benjamin Netanyahu, certains consommateurs de porcs ont de bonnes raisons de craindre que les membres religieux du gouvernement ne tentent –comme ils l’ont déjà fait à maintes reprises par le passé– de limiter la production porcine en Israël.

Cet été, tandis que je me trouvais à tel Aviv pour enquêter sur cette industrie, le spécialiste des questions d’alimentation de Haaretz, Ronit Vered, m’a expliqué que le ministre de l’Agriculture ne se soucie guère des porcs. Les porcheries sont bien moins contrôlées que les fermes l’élevage de bovins et les discours sur la santé ou le bien-être des animaux sont quasi-inexistants:

«Il n’existe aucun département spécifique consacré aux porcs au ministère et il n’y a pas non plus de groupes de lobbying de cette filière, contrairement aux autres industries.»

L’intérêt récent que porte le Ministère de l’agriculture à l’élevage des porcs est donc censé porter avant toute chose sur les mauvaises conditions environnementales et d’hygiène. Il est certain que les fermes du Nord, dans les villes d’Ibilin, de Mailya, de Kafr Yasif et de Nazareth sont aussi surpeuplées que peu salubres, un fait que je ne puis que confirmer au vu de ma visite, il y a quatre ans, de la ville d’Ibilin. Je n’étais alors pas parvenu, malgré mes efforts, à échapper à l’odeur pestilentielle du lisier, même en roulant avec ma voiture toutes fenêtres fermées.

«Les fermes d’ibilin sont construites les unes à côté des autres» m’a déclaré Tzachi Lipka, cofondateur de Tiv Ta’am, le plus gros producteur et vendeur de viande de porc d’Israël. «Si un porc est malade, tous les porcs sont malades. Israël a un marché ouvert, qui permet pourtant à ces fermes d’exister.»

Le récent rapport du gouvernement recommande qu’Israël déplace ses porcheries dans le sud ou les cochons auront davantage d’espace et qu’Israël adopte «la directive de l’Union Européenne sur la question des droits des animaux.»

Israël pourrait imposer des conditions d’exploitation plus strictes aux fermes existantes plutôt que de relocaliser 26 exploitations, mais, contacté sur ce sujet, le Ministère de l’agriculture n’a pas souhaité répondre à ma question.

Vered acquiesce:

«il y a un problème écologique, mais la plupart des éleveurs chrétiens arabes ont le sentiment que l’on utilise ce problème pour les attaquer es-qualité d’éleveurs de porcs, et pas pour des questions concrètes d’écologie.»

Des répercussions économiques

Si cette initiative se concrétise, les répercussions économiques pour les Arabes chrétiens seront graves, surtout dans une région qui voit le nombre de Chrétiens diminuer. Les Arabes chrétiens ne seront certainement pas prêts à abandonner des villages qu’ils occupent depuis des générations pour déménager dans un désert aride.L’Egypte a connu un précédent fâcheux il y a trois ans de cela lorsque sous couvert d’une «mesure de santé publique» l’ancien président Hosni Moubarak a fait abattre les 300 000 porcs du pays lors d’une éruption de grippe porcine. Les Coptes d’Egypte, principaux éleveurs de porcs, ont subi cette mesure de plein fouet, une mesure considérée par beaucoup comme une attaque déguisée contre cette minorité religieuse vulnérable.

Le risque existe que les consommateurs de porcs en Israël y perdent tout autant que les chrétiens d’Israël. En l’état actuel, le Ministre de l’intérieur doit examiner les recommandations du panel et décider ou non de leur acceptation, entamant ainsi la réforme des lois israéliennes sur le porc. Eli Yishai, Ministre de l’intérieur, est le chef du parti Shas, ultra-orthodoxe, dont les membres militent sans relâche pour l’interdiction du porc  et qui critiquent les Israéliens d’origines russesqui en consomment. Si la loi change et que l’élevage de porcs n’est plus autorisé dans les zones chrétiennes, l’interdiction des porcheries pourrait suivre.

Le rapport déjà évoqué demandait à Yishai de «ne pas hésiter à prendre cette question à bras le corps, les porcs étant considérés comme l’exemple même de l’animal non-casher», ce qui montre la coloration religieuse du panel.

Mais ce n’est pas la première fois que les porcs attirent l’attention dans la région. Dans le récit de la Bible du voyage de Jésus au pays des Géraséniens, il y rencontre un homme accablé par des démons. Jésus le soigne en faisant entrer les démons dans un troupeau de porcs qu’il envoie ensuite à la mort en les faisant se noyer en Mer de Galilée. Au vu de cette histoire, le fait que les cochons finissent dans le désert du sud serait finalement un moindre mal.

Jeffrey Yoskowitz

Traduit par Antoine Bourguilleau

21 Responses to Israël a un problème de porc

  1. Serge Belley,

    un cochon sans la queue c’est une cochonne , non ??

  2. Marock 08/09/2012 at 16:49  REPONDRE

    Serge Belley,

    “le filet de porc, le rôti de port, le bacon, les côtelettes de porc, la tête fromagée un délice, le boudin et la saucisse…”

    Il manque plus que la choucroute qui va avec.

  3. Yéhoudi 08/09/2012 at 18:26  REPONDRE

    Marock,

    “l’usine de charcuterie porcine “Candy” appartenant à la famille juive Chriqui d’Agadir, une des très rares qui continue de s’accrocher à la terre de ses ancêtres. Mais qui vit tout de même entre Toulouse et Agadir. ”

    bonjour les perfidies vachardes

    famille juive
    s’ accrocher
    vit TOUT DE MEME entre Toulouse et Agadir

    comme les millions de marocains musulmans qui vivent le cul entre trois chaises depuis 30 ans
    Maroc ou un des pays d’ europe,et Islam ou apostasie…

    et comme les millions d’ autres zimmigris et même Fronssés…

    ah! on n’ a pas hérité des meilleurs…..et ça empire a la troisième et bientot 4eme génération

  4. chantal 08/09/2012 at 18:36  REPONDRE

    Oui, ça empire autrement.

  5. Marock,

    trés bon blog en effet

    mais

    “leur ” héroïque attitude de soutien à la cause sacrée de la nation arabe “( je viens d’entendre cette formule à la télé du régime de Damas qui a multiplié par douze, jusqu’à présent et ça continue, le nombre des morts faits par Israël lors de son attaque sur Gaza.”

    je m’ étonne que ce type n’ ait pas encore été flingué par un pseudo arabo-musulman
    rarissime de lire (enfin !) ça sous la plume d’ um Berbéro-musulman

    “la noble cause du peuple palestinien
    le martyre subi par nos frères de Gaza
    l’horrible emprisonnement de nos frères Ghazaouine
    la longue plainte du pauvre palestinien sous la botte israélienne
    les viols répétés de femmes et vierges musulmanes par la soldatesque juive
    l’ entité sioniste vit ses derniers jours
    bientot les armées musulmanes rendront sa fierté a la nation (rien que ça..) palestinienne

    etc etc etc ….

    et ça dure depuis plus de 60 ans!
    reprenons le partage préconisé en 47 par les nations unies

    de la mer au jourdain : Israel

    de l’ouest du jourdain a l’ Irak, la “Palestine”

  6. Marock 08/09/2012 at 21:41  REPONDRE

    chantal,

    Face à l’ empire d’ essence, faudrait il que l’ empire contre attaque, comme disait napoléon Spielberg ?

  7. Marock 08/09/2012 at 22:39  REPONDRE

    Yéhoudi,

    Pour info, l’ ex ministre citée, elle s’ est fait huer par le parlement.
    Incapable de parler en arabe.
    Pour cause, enseignement au lycée français, comme toute sa famille et tous ces fassis qui ont arabisé l’ enseignement populaire, une catastrophe nationale.
    J’ y reviendrai.

  8. Marock 08/09/2012 at 22:43  REPONDRE

    Serge Belley,

    Le salut est en rentrant, aprés une tempête, au port, Serge.
    C’ est une blague française, “Le Porc salut”, intraduisible en joual.

  9. Marock,

    surement issue des “baladiyines”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CLIQUEZ pour insérez un SMILEY

SmileBig SmileGrinLaughFrownBig FrownCryNeutralWinkKissRazzChicCoolAngryReally AngryConfusedQuestionThinkingPainShockYesNoLOLSillyBeautyLashesCuteShyBlushKissedIn LoveDroolGiggleSnickerHeh!SmirkWiltWeepIDKStruggleSide FrownDazedHypnotizedSweatEek!Roll EyesSarcasmDisdainSmugMoney MouthFoot in MouthShut MouthQuietShameBeat UpMeanEvil GrinGrit TeethShoutPissed OffReally PissedMad RazzDrunken RazzSickYawnSleepyDanceClapJumpHandshakeHigh FiveHug LeftHug RightKiss BlowKissingByeGo AwayCall MeOn the PhoneSecretMeetingWavingStopTime OutTalk to the HandLoserLyingDOH!Fingers CrossedWaitingSuspenseTremblePrayWorshipStarvingEatVictoryCurseAlienAngelClownCowboyCyclopsDevilDoctorFemale FighterMale FighterMohawkMusicNerdPartyPirateSkywalkerSnowmanSoldierVampireZombie KillerGhostSkeletonBunnyCatCat 2ChickChickenChicken 2CowCow 2DogDog 2DuckGoatHippoKoalaLionMonkeyMonkey 2MousePandaPigPig 2SheepSheep 2ReindeerSnailTigerTurtleBeerDrinkLiquorCoffeeCakePizzaWatermelonBowlPlateCanFemaleMaleHeartBroken HeartRoseDead RosePeaceYin YangUS FlagMoonStarSunCloudyRainThunderUmbrellaRainbowMusic NoteAirplaneCarIslandAnnouncebrbMailCellPhoneCameraFilmTVClockLampSearchCoinsComputerConsolePresentSoccerCloverPumpkinBombHammerKnifeHandcuffsPillPoopCigarette

Widgetized Section

Go to Admin » appearance » Widgets » and move a widget into Advertise Widget Zone