Comment le Mossad et Shamir ont sauvé De Gaulle

Its’hak Shamir zal fut pendant dix ans le patron du Mossad israélien en France et en Europe. À ce titre, il s’est retrouvé au cœur d’un épisode secret, stupéfiant, qui aurait pu coûter la vie au général De Gaulle. Récit.

Jusqu’en 1958, la coopération militaire entre la France et Israël connaît son apogée. Deux ans auparavant, les deux pays ont combattu presque côte à côte dans la guerre du Sinaï et le gouvernement socialiste de Pierre Mendes France entretient d’étroites relations avec celui de David Ben Gourion, en particulier dans le domaine du nucléaire, mais aussi dans le secteur aéronautique. En effet, il s’avère qu’en échange de l’aide importante fournie par la France dans le développement d’infrastructures nucléaires, les agents du Mossad israélien fournissaient à cette époque à la France de précieux renseignements sur ce qui se passait dans certains pays arabes dans lesquels ils s’étaient infiltrés. Ces informations étaient rassemblées par le patron du Mossad en France Its’hak Shamir et transmises aux autorités françaises. Une partie de cette aide était liée à la guerre d’Algérie. En effet, le Mossad sous la direction européenne de Shamir et avec le concours du célèbre professeur Youval Neeman, avait réussi à pénétrer les réseaux terroristes du FLN et régulièrement, les agents israéliens fournissaient à Shamir des informations capitales sur les opérations terroristes du mouvement nationaliste algérien contre l’armée française. Naturellement, au fil des ans cette collaboration avait considérablement rapproché les principaux généraux français d’Israël et ses services secrets. Mais le retour au pouvoir du général de Gaulle en 1958 et sa décision d’accorder l’indépendance à l’Algérie, vont soudain placer Israël et le Mossad dans une position embarrassante. En effet, plusieurs des généraux qui s’opposaient farouchement à la politique algérienne de De Gaulle comptaient parmi les meilleurs amis d’Israël et entretenaient donc des liens soutenus avec le Mossad et avec Shamir. Le Dr Ronen Bergman qui est le spécialiste des services secrets du Yediot A’haronot relate dans les colonnes de son journal un épisode étonnant* : le 17 mars 1961, soit un mois à peine avant le fameux putsch des quatre généraux (Challe, Jouhaud, Salan et Zeller), un très haut gradé de l’armée française, dont Bergman tait le nom, contacte Shamir et lui propose un marché : « Aidez-nous à éliminer De Gaulle et lorsque nous serons au pouvoir, nous garantirons à Israël toutes les armes dont il aura besoin ». Ce haut gradé français explique alors à Shamir que le positionnement de De Gaulle en faveur de l’indépendance de l’Algérie n’est que le prélude au changement d’orientation de la politique étrangère de la France : « De Gaulle veut se rapprocher du monde arabe et le moment venu, il vous laissera tomber » affirme l’officier français à Shamir. Ce dernier va alors immédiatement transmettre la teneur de cet entretien au puissant patron du Mossad le légendaire Isser Harel. Pour Harel, il est évident que même si les propositions du militaire français étaient alléchantes, il ne fallait pas y donner suite. Une réunion sera alors convoquée à Jérusalem entre le Premier ministre David Ben Gourion, la ministre des Affaires Etrangères Golda Méir, Isser Harel et Shimon Pérès qui est alors vice ministre de la Défense. Ben Gourion écoute le rapport d’Harel et tranche, comme lui, en faveur d’un rejet massif de la proposition reçue par Shamir à Paris. Ben Gourion ordonne alors aux diplomates israéliens de prévenir le général De Gaulle de ce qui se trame contre lui. Bergman affirme que le président français remerciera alors Ben Gourion, mais selon certains Israéliens, De Gaulle se sentira humilié par le fait que c’est Israël qui lui a sauvé la vie. Sur un point précis, le haut gradé français ne s’était pas trompé : le moment venu, De Gaulle a bien « lâché » Israël au profit du monde arabe…

* Cet épisode sera détaillé dans un livre de Ronen Bergman intitulé en anglais « The art of assassination » à paraître chez Gallimard

http://www.hamodia.fr/article.php?id=3398

  

6 Responses to Comment le Mossad et Shamir ont sauvé De Gaulle

  1. Yéhoudi 15/07/2012 at 10:54

    “De Gaulle se sentira humilié par le fait que c’est Israël qui lui a sauvé la vie”

    trait caractéristique de l’ insupportable et arrogant vieillard

    dont l’ immense regret fut toujours de ne pas avoir comme compatriotes des Israéliens,qu’il admirait tant, mais des “veaux” comme il le disait avec ce mépris digne de lui du bon peuple de France …

      Réponse incluant le commentaire précédent  REPONSE SIMPLE

  2. jacqueline 15/07/2012 at 12:54

    voila ce que pense De Gaulle des juifs ….

    De Gaulle et les juifs
    par Daniel Horowitz, Observateur
    22.12.11

    Lors d’une mémorable conférence de presse tenue en novembre 1967, de Gaulle déterminait que les juifs étaient « un peuple d’élite, sûr de lui-même et dominateur ». Raymond Aron, intellectuel du même bord que le Général, fut sidéré et se demanda « pourquoi le général de Gaulle avait solennellement réhabilité l’antisémitisme ».

    On a beaucoup glosé depuis sur la singularité de cette frasque gaullienne, mais il ne fait pas de doute qu’il l’avait préméditée, parce qu’il n’était pas homme à faire écart de langage sans en avoir évalué les implications. Il s’agissait en l’occurrence d’argumenter en faveur d’une nouvelle politique arabe de la France au lendemain de la guerre des Six Jours, après que le monde arabe eût échoué dans sa tentative de liquider l’État d’Israël. Il se servait d’un procédé digne de Vichy pour travestir en exploit patriotique ce qui n’était en réalité qu’une realpolitik d’un genre douteux.

    Une lecture attentive de l’incipit de ses Mémoires suggère que l’idée que de Gaulle se faisait de la France pourrait avoir été calquée de manière subliminale et peut-être inconsciente sur celle qu’il se faisait du peuple juif. Dans son introduction, il dit que Dieu a créé la France pour des succès achevés ou des malheurs exemplaires. Que la France n’est elle-même qu’au premier rang. Que seules de vastes entreprises sont susceptibles de compenser sa dispersion. Que la France doit viser haut. Par ailleurs, « peuple d’élite » (peuple élu ?) est une prérogative que de Gaulle trouvait peut-être plus particulièrement appropriée pour la France, réputée « fille ainée de l’Église ».

    C’est ainsi que quand de Gaulle déclare que les juifs lui apparaissent comme un « peuple d’élite, sûr de lui-même et dominateur », le fond de sa pensée semble être que ces propriétés ne sont acceptables que si elles sont associées à la France, seule habilitée par la Providence à en faire un usage adéquat.

    Aujourd’hui ces propos pourraient tomber sous le coup de la loi. Celle de 1972 contre le racisme précise en effet que « ceux qui, par l’un des moyens énoncés à l’article 23, auront provoqué à la discrimination, à la haine ou à la violence l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, seront punis d’un emprisonnement d’un mois à un an et d’une amende de 2 000 à 300 000 F ou de l’une de ces deux peines seulement. »

    Le procédé dont s’est servi de Gaulle a marqué le début d’une hostilité durable contre Israël en France et ailleurs en Europe. Beaucoup de commentateurs politiques ont interprété à cette époque ces propos comme signalant la fin d’une obligation de réserve vis-à-vis des juifs eu égard à la Shoah, et en ont conclu que l’on pouvait renouer sans états d’âme avec l’antisémitisme comme slogan fédérateur.

    L’antisionisme que l’on trouve de nos jours en occident en est un avatar.

      Réponse incluant le commentaire précédent  REPONSE SIMPLE

  3. Bellar 15/07/2012 at 12:58

    Très intéressant : un psy expliquerait que quelqu’un qui vous est redevable fait tout pour s’éloigner de vous voire de vous contrer.

    Il avait promis aux Pieds-noirs en liesse “Algérie française de Dunkerque à Tamanrasset” alors qu’il savait pertinemment qu’il ne tiendrait pas sa promesse, il a menti et berné tout le monde.

    Les Israéliens ont été naïfs et ont eu le tort d’être lloyaux avec cet antisémite.

    Voir à ce sujet un chapitre entier sur la politique de de Gaulle dans l’excellent livre de Sidney Touati “de la IVème République au néoféodalisme” (Berg International)

    Où il explique que de Gaulle se trouvant en 1967 en difficulté, essaie de rallier à lui la population.Il lui faut faire un coup d’éclat et le conflit israélo arabe va lui donner l’occasion de rebondir.
    En s’appuyant de surcroît sur les milieux de droite où l’antisémitisme est profondément ancré ainsi que sur ceux de gauche pro arabes, c’est sans état d’âme qu’il ose dire cette phrase immonde : condamnant Israël et les Juifs (guerre des 6 jours) :

    “certains même redoutaient que les Juifs, jusqu’alors dispersés, qui étaient restés ce qu’ils avaient été de tout temps, un peuple d’élite, sûr de soi et dominateur…”

    D’ailleurs n’a-t-il pas maintenu à l’ASO le collabo Jacques Goddet : « Jacques Goddet, directeur de l’ASO de 1936 à 1986, était responsable du vélodrome du Paris où furent parqués 8.000 Juifs par la police française agissant sur les ordres des nazis. Goddet remit les clés du vélodrome, le Vel d’Hiv, à la police française, bien que les circonstances exactes dans lesquelles il l’a fait ne sont pas connues: » (Site Philosémitisme)

      Réponse incluant le commentaire précédent  REPONSE SIMPLE

  4. jacqueline 15/07/2012 at 13:16

    SHOAH

    Numéro 1133 – 13.07.2012 – 23 Tammuz 5772
    Paris – Rafle du Vel’ d’Hiv et enfants sauvés : deux expositions
    par Alon HERMET
    Les 16 et 17 juillet 1942, sur ordre des nazis, la Préfecture de Police arrête des milliers de Juifs de Paris et de région parisienne, et les rassemble au Vélodrome d’Hiver.

    Mal perçue par la population parisienne – c’est la première fois que ces arrestations concernent des femmes, des enfants et des personnes âgées, de nombreux policiers font fuiter l’information la veille de la rafle.

    Les allemands, qui espéraient arrêter plus de 27.000 Juifs, n’en auront finalement “que” 13.152 : 3.118 hommes, 5.919 femmes, et 4.115 enfants. Déportés cinq jours plus tard vers les camps nazis, moins d’une centaine reviendront vivant.

    Dans le cadre des commémorations du 70ème anniversaire de ce qui fut appelé “la rafle du Vél’ d’Hiv’”, la mairie du 3ème arrondissement de Paris présente du 16 juillet au 15 septembre 2012 une exposition totalement inédite rassemblant quantité d’archives de la Préfecture de Police de Paris, d’une valeur historique inestimable.

    Composée de notes, relevés de recensement, listes d’émargement, comptabilité des biens ainsi que de très nombreux autres documents sur l’histoire de la période, l’inauguration de cette exposition sera accompagnée d’une Journée de Commémoration le 16 juillet 2012 qui débutera à 11h00, au 14 rue de Bretagne.

    Cette exposition est organisée en partenariat avec la mairie du 3ème arrondissement, l’association Histoire et Mémoire du IIIème, et le service de la mémoire des affaires culturelles de la Préfecture de Police.
    En accueillant cette exposition dans ses murs, la mairie du 3ème arrondissement poursuit son engagement en faveur de la Mémoire.

    La Rafle du Vél’ d’Hiv’. Les archives de la Police, du 16 juillet au 15 septembre 2012. Marie du 3ème arrondissement, 2 rue Eugène Spuller, 75003 Paris.

    Une seconde exposition, Sur les traces d’une photo.
    Dix histoires d’enfants sauvés, présente quant à elle des documents d’archives et des témoignages retraçant l’histoire individuelle de dix enfants Juifs qui ont vécu la Seconde guerre mondiale, et y ont survécu.
    Tous vivaient en Europe une enfance ordinaire, chacun raconte comment les persécutions nazies ont bouleversé leur vie, ainsi que celle de leur famille.

    Sur les traces d’une photo. Dix histoires d’enfants sauvés, du 29 juin au 31 juillet 2012. Bibliothèque Marguerite Audoux, 10 rue Portefoin, 75003 Paris.

    Israel-infos

      Réponse incluant le commentaire précédent  REPONSE SIMPLE

  5. Asher Cohen 18/07/2012 at 15:26

    Je trouve cet article provocateur. Le rapport Israël-OAS, cette organisation supposée “pétainiste et nazie”, est complexe, plein d’inconnues, et n’a, à ma connaissance, malheureusement jamais été étudié.

    Au départ, il y a le fait que de nombreux militaires de l’OAS ont participé à l’expédition de Suez, en 1956, et eu d’importants contacts avec Tsahal. Par exemple,Le Général Jouhaud, futur chef d’état-major de l’ Armée de l’Air et futur Chef Militaire de l’OAS Oranie, va, en 1956, livrer 24 avions de combat Mystère IV à Israël. Le Colonel Chateau-Jobert, futur Chef de l’OAS du Constantinois, débarque en 1956 à Port-Saïd et réalise la jonction avec Tsahal. etc…

    Après le Putsh d’Avril 1961, l’OAS “frappe où elle veut, quand elle veut.” Mais, pour pratiquer la guerre révolutionnaire, il faut des connaissances particulières et une expérience que n’ont pas ces militaires. (une question que ne s’est manifestement pas posée l’illustre boucher d’Oran et Gauleiter de la Gestapo Gaulliste: le Général Katz). En Réalité les anciens du Lehi, l’Irgoun, etc… tels Shamir, Begin, etc..,ont cette connaissance de la guerre révolutionnaire pratiquée contre l’occupant Britannique, 15 ans auparavant. Il y a ainsi de grandes ressemblances entre l’explosion de la villa des Barbouzes à Alger et celle du King David à Jérusalem, ou entre l’explosion de la prison d’Oran et celle d’Acco.

    Dans les manifestations et les rues d’Oran en 1961 un slogan ressort fréquemment: “Dayan avec nous!”. En Juin 1961, Ben Gourrion et Golda Meir rencontrent, à Paris, De Gaulle et Couve de Murville. Pour quel motif? A Golda qui exprime son inquiètude sur le sors du Judaïsme Algérien, Couve de Murville répond que “toute intervention israëlienne en Algérie ne ferait que créer un problème qui jusqu’alors n’existe pas”. Il y a manifestement chez Ben Gourrion et Golda Meir une réflexion et un désir d’intervenir en Algérie. Mais, en Décembre 1961, Ben Gourrion donne le Judaïsme à De Gaulle. Certains vont même jusqu’à prétendre qu’il l’a “vendu” avec une contrepartie. Faute d’avoir compulsé les archives israëliennes, je n’ai que des hypothèses à ce sujet. Curieusement, Ben Gourrion a installé un certain nombre de Juifs d’Algérie sur le site de Dimona. En Mars 1962, Ben Gourrion va, bien sûr, approuver les Accords d’Evian, mais il va aussi armer la branche Juive de l’OAS: un avion d’armes israëliennes, officiellement destiné à Saint-Domingue, va atterrir dans l’Est Algérois. Je ne sais pas comment a été armée l’OAS Juive de l’Oranie, qui est très importante. Il semble que Ben Gourrion, craignant un nouvel holocauste, voulait, à tout prix, assurer la sécurité des communautés Juives d’Algérie. Au procès du Capitaine Curuchet, l’on peut noter une grande connaissance par l’OAS du système de fonctionnement israëlien. Enfin en Juillet 1962, Ben Gourrion a récupéré des centaines de Juifs, mais aussi, semble-t-il, de Chrétiens, recherchés par toutes les polices de France et la Cour de Sureté de l’Etat. Je n’ai jamais trouvé de Juif OAS fusillé par De Gaulle, mais sa haine envers les Israëliens devient de plus en plus évidente.

    Après les Accords d’Evian, est créé à Paris le “Comité Juif d’Action Antifasciste” qui dénonçait le “caractère antijuif” de l’OAS et appelait les Juifs à s’unir pour lutter contre le “danger d’un Nazisme Français”. Il est vrai qu’il y avait des antijuifs et pétainistes dans l’OAS, surtout en France, mais penser que les chefs militaires de l’OAS étaient Nazis et Antijuifs au point de chercher le soutien des Juifs et des Israëliens, c’est du délire! Sous le Régime Vichyste, Jouhaud avait commandé la Résistance dans la zone de Bordeaux et Salan, archirépublicain, dans la Région de Marseille. Les Ashkénazes de la gauche Française ont manifestement une intelligence supérieure et une objectivité qui nous dépasse, nous les Sépharades!

    Enfin le Sahara ne faisait pas partie de la Régence d’Alger. Pendant 130 ans, la France l’avait considéré comme hors de l’Algérie. Le Décret Crémieux n’était pas appliqué aux Juifs des Territoires du Sud, gérés par l’Armée. En 1961, De Gaulle a brutalement naturalisé collectivement tous ces Juifs et les a enlevés du Sahara dont il a fait un cadeau royal à la nouvelle Algérie. Si Salan et Jouhaud avaient atteint leurs objectifs, ils auraient gardé le Sahara et n’auraient pas eu à pratiquer de politique pro-Arabe pour mendier du pétrole. Et la France n’aurait pas subi, 11 ans après, les chocs pétroliers, ni les 30 piteuses. Ceci montre combien l’adoption de la politique pro-Arabe, par De Gaulle, est manifestement un signe de dégénérescence de la France. Et depuis 50 ans, les Français le paient très, très cher.

      Réponse incluant le commentaire précédent  REPONSE SIMPLE

  6. Yéhoudi 18/07/2012 at 20:30

    Asher Cohen,

    tu en sais et surtout en dis trop

    fais gaffe…..un contrat peut etre vite lancé sur ta tête ….

    tu nous manqueras

      Réponse incluant le commentaire précédent  REPONSE SIMPLE

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CLIQUEZ pour insérez un SMILEY

SmileBig SmileGrinLaughFrownBig FrownCryNeutralWinkKissRazzChicCoolAngryReally AngryConfusedQuestionThinkingPainShockYesNoLOLSillyBeautyLashesCuteShyBlushKissedIn LoveDroolGiggleSnickerHeh!SmirkWiltWeepIDKStruggleSide FrownDazedHypnotizedSweatEek!Roll EyesSarcasmDisdainSmugMoney MouthFoot in MouthShut MouthQuietShameBeat UpMeanEvil GrinGrit TeethShoutPissed OffReally PissedMad RazzDrunken RazzSickYawnSleepyDanceClapJumpHandshakeHigh FiveHug LeftHug RightKiss BlowKissingByeGo AwayCall MeOn the PhoneSecretMeetingWavingStopTime OutTalk to the HandLoserLyingDOH!Fingers CrossedWaitingSuspenseTremblePrayWorshipStarvingEatVictoryCurseAlienAngelClownCowboyCyclopsDevilDoctorFemale FighterMale FighterMohawkMusicNerdPartyPirateSkywalkerSnowmanSoldierVampireZombie KillerGhostSkeletonBunnyCatCat 2ChickChickenChicken 2CowCow 2DogDog 2DuckGoatHippoKoalaLionMonkeyMonkey 2MousePandaPigPig 2SheepSheep 2ReindeerSnailTigerTurtleBeerDrinkLiquorCoffeeCakePizzaWatermelonBowlPlateCanFemaleMaleHeartBroken HeartRoseDead RosePeaceYin YangUS FlagMoonStarSunCloudyRainThunderUmbrellaRainbowMusic NoteAirplaneCarIslandAnnouncebrbMailCellPhoneCameraFilmTVClockLampSearchCoinsComputerConsolePresentSoccerCloverPumpkinBombHammerKnifeHandcuffsPillPoopCigarette

Widgetized Section

Go to Admin » appearance » Widgets » and move a widget into Advertise Widget Zone